Accueil Communication Sorties et visites

Promenade culturelle dans la forêt de Bezange-la-Grande


Le printemps tardant à se manifester, le froid revenu et le ciel demeurant couvert, rares furent les plantes déjà épanouies à observer et plus rares encore les chants d’oiseaux à écouter !

Parmi les fleurs identifiées, on peut toutefois signaler : les pâquerettes ou « fleurs de Pâques » toujours aussi belles comme l’indique leur nom savant (Bellis perennis), les tussilages ressemblant à des pissenlits mais utilisés comme plantes officinales contre la toux (son nom vient du latin et se traduit par : chasser la toux),  les scilles à deux feuilles en bouquets étoilés bleus colonisant les sous-bois, les noisetiers aux fleurs femelles (à plumets rouges) et mâles (en chatons jaunâtres) séparées mais sur les mêmes rameaux, les pulmonaires aux fleurs changeant de couleur au fur et à mesure de leur maturité, les jonquilles (faux narcisses) cueillies sans retenue par les promeneurs et surtout les nivéoles du printemps tapissant le fond du vallon et dont la cueillette est interdite en Lorraine !  

Promenade culturelle dans la forêt de Bezange-la-GrandeAu cours de la balade, le groupe a pu également découvrir la chapelle Saint-Roch (XIXe siècle)de Chambrey, le tracé de l’ancienne frontière d’annexion et les bornes qui la jalonnent, les tranchées de la grande guerre et plusieurs Blockhaus dont un orné d’une croix de fer (photo).

 

Prochaine animation proposée par les Amis du Saulnois :

dimanche 14 avril à 17H à la salle Saint-Jean à Château-Salins (conférence de Roger Richard sur le patois du Saulnois et la frontière linguistique) !

 

affiche_expo_gologie-1500

 

Les Amis du Saulnois ont réussi leur coup ce dimanche 9 décembre dans les locaux de l'ancien tribunal de Château-Salins transformé pour la première fois en gigantesque salle d'expo.

Le maire de Château-Salins, le conseiller général, le président de la commission tourisme de la CCS, le président de l'OT de Dieuze ont inauguré cette exposition parcourant les salles du rez de chaussée et du premier étage en écoutant attentivement les explications de Roger Richard.

Calcaires à gryphées, ammonites, plagiostoma, gypse, argiles de Levallois, marnes irrisées, argiles rouges de Chanville, pierre de Tincry, grès, sel gemme , dolomie cargneulisée, dolomie en dalles, apportés par de nombreux collectionneurs qui avaient à coeur de partager avec le public leurs trésors du Saulnois, occupaient tout le sous sol de ces prestigieux locaux.

Pour compléter l'exposition, l'association thionvilloise Géolor présentait des pierres provenant de toute la région lorraine. Dans une autre salle, l'atelier de céramique Filarski faisait des démonstration de tournage. Les sauniers dieuzois avaient apporté les carottages du sous-sol réalisé sur le site des anciennes salines royales.

Enfin, la salle d'audience était occupée par le Conservatoire des espaces naturels qui présentait ses missions tandis que sur le mur était projeté en boucle le diaporama réalisé par Roger Richard présenté le mois dernier à Moyenvic lors de sa conférence pour Chemins faisant.

Les visiteurs pouvaient acheter sur place les exemplaires des cahiers du Saulnois, dont le numéro 5, qui évoque l'aventure des seigneurs locaux ayant ensuite connu un destin national. en vente ici

En fin d'après-midi, on comptait deux cents visiteurs à avoir bravé le froid et la neige. Ce lundi, l'expo sera ouverte aux écoliers et collégiens de la ville.

Visitez l'expo sur Grain de Sel

L'expo en photos

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

 

Grand soleil pour cette balade automnale à la recherche des champignons mais grande sécheresse aussi au niveau du sol ! Malgré les averses prometteuses de la semaine précédente, la « flore fongique » était relativement maigre dans ce secteur au sol argilo-calcaire du Saulnois.

Les mycophiles ont cependant pu observer de nombreuses espèces : le bolet à chair jaune,  le lactaire tranquille à odeur de linge mouillé, le meunier à odeur de farine, l’armillaire couleur de miel  (en surabondance), l’hébélome brûlant à odeur de radis, la pholiote changeante, la lépiote élevée, le clitocybe nébuleux de la St-Martin à ne pas confondre avec le perfide entolome livide, le pied bleu tant apprécié des mycophages, la redoutable amanite panthère, les plutées couleur de cerf et de lion, l’hypholome couleur de brique … 

Cette sortie-nature était la dernière de la saison organisée par les Amis du Saulnois.

12_10_21_ASP_champignons

 

Les botanistes lorrains de l’association Floraine ont passé toute la journée du 28 juillet 2012 dans le Saulnois afin d’étudier les halophytes (plantes liées au sel), qui constituent un élément exceptionnel du patrimoine naturel de la région Lorraine.
Roger Richard, membre de l’association et conservateur des prés salés de Château-Salins et Vic-sur-Seille pour les Espaces naturels de Lorraine (anciennement Conservatoire des Sites Lorrains), les a accueillis sur la place de la Saline du chef-lieu. Il leur a présenté le site des anciennes salines ducales puis a guidé le groupe sur les principales zones halophiles du secteur. Daniel Buchheit a très aimablement reçu les naturalistes sur ses terres du moulin de Serraincourt, dans la vallée de la Petite Seille.
Puis ce fut la visite de la mare salée de Marsal et le pique-nique sur l’aire aménagée à cet effet. Le groupe auquel s’étaient joints quelques botanistes belges s’est rendu ensuite à Blanche-Eglise à la limite du ban de Dieuze où les photographes naturalistes ont pu s’en donner à coeur joie. Le site remarquable présente un intérêt d’ordre européen.

La visite s’est achevée au Pré Léo de Vic-sur-Seille où pousse la fameuse Salicornia vicensis (une espèce de passepierre n’existant que sur le finage de Vic-sur-Seille).
François Vernier, président de Floraine, auteur de plusieurs ouvrages botaniques et notamment d’une nouvelle flore de Lorraine a apporté tout son savoir aux participants.

Roger Richard et les Amis du Saulnois donnent rendez-vous dimanche 9 septembre à 14 h 30, porte des Salines Royales de Dieuze pour une nouvelle sortie sur le pré-salé de Blanche- Eglise en partenariat avec les Espaces Naturels de Lorraine qui assurent la gestion du site.
Sortie gratuite et ouverte à tous.

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

 

La sortie organisée à Hampont par les Amis du Saulnois et de son Patrimoine le 22 juillet 2012 a attiré quarante personnes.
Après avoir présenté le contexte des années 1914-1918 dans la région, Roger Richard a conduit le groupe à la forêt du Hühnerwald (le bois de la géline) où se trouvait un camp de prisonniers russes, lesquels
ont participé à la construction d’une partie de la route actuelle entre Morville et Hampont.
Deuxième étape, à la sortie d’Hampont : le « Pionierpark » (camp du génie allemand) qui se trouvait à l’angle de l’ancienne route de Château-Salins et d’où partait la voie ferrée en direction du gros Max. Le terrassement de cette
voie est encore bien visible et l’emplacement d’une petite gare militaire desservant un dépôt de matériel et un autre de munitions se devine facilement dans le paysage.
Puis, ce fut la visite d’Hédival, dont un bâtiment faisait alors fonction d’infirmerie. Jean-Luc Poirel et son épouse ont aimablement permis de visiter cet ancien site seigneurial du Val de Vaxy.
Ce fut ensuite, pour la plupart des participants, la découverte tout à fait surprenante de l’énorme cuve du gros Max parmi les nombreux trous de bombes et d’obus qui constellent la forêt environnante. Le site est devenu difficile à trouver et son approche est particulièrement dangereuse du fait des effondrements des nombreuses galeries souterraines abandonnées tout à l’entour.
L’imposant canon de marine de 380 tira surtout sur Nancy du 1er janvier 1916 à février 1917 et également sur Lunéville et Dombasle.
Cette page d’histoire locale sera reprise par Roger Richard lors d’une future conférence qui sera consacrée à la Grande Guerre dans le secteur et à la période d’annexion qui l’a précédée.
Cette sortie sera reconduite, car elle intéresse un large public Vu la dangerosité des lieux, elle exige un nombre de participants limité.
L’an prochain, un circuit consacré à la bataille de Morhange sera probablement proposé par les Amis du Saulnois depuis Manhoué jusqu’à Morhange, en passant par Château-Salins et Dalhain.

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

 
Plus d'articles...

CALENDRIER des ANIMATIONS

<< Février 2019 >> 
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
      1  2  3
  4  5  7  8  910
11121314151617
18192021222324
25262728   
none